Jour 13 : Un voyage dans le temps

Par Anja.

[English version below]

Ce matin nous retournons à Barentsburg, certains pour aller chercher leurs visas, d’autres leurs échantillons. J’étais intriguée à l’idée de retourner à Barentsburg, ce lieu au style soviétique toujours aussi présent et dont le tourisme semble fleurir plus rapidement que les rénovations. Personnellement, j’aime ces “villes-ruines”, car je pense qu’elles ont un haut potentiel pour les imprévus.

Je pars avec Anton, Shy, Amélie, Adrien et Igor le ranger chercher des échantillons au sud de Barentsburg. Nous avons de la chance, le ciel est ensoleillé. Le panneau indiquant Barentsburg est renversé au pied de la toundra et surplombé par des débris et des rennes. Il représente bien l’atmosphère particulière qui règne à Barentsburg. Igor, notre ranger, nous montre sur notre chemin des squelettes d’animaux et des plantes particulières. Alors que l’on aperçoit le Molchanov au loin, il nous indique à quoi ressemblent des os de rennes dévorés par des ours polaires.

 

 

De cette journée, il y a vraiment un moment spécial que je retiens avec mes coéquipiers Adrien et Amélie. Sur le chemin du retour, nous apercevons une femme au bonnet tibétain multicolore peindre les montagnes d’en face. Elle se tient debout devant un vieil immeuble qui semble presque abandonné. Nous sommes pris par surprise lorsqu’elle nous salue en français et commençons à discuter avec elle. Elle se prénomme Lilia et nous explique qu’elle peint les environnements changeants de l’Arctique et de l’Antarctique et qu’elle a déjà exposé ses œuvres en Suisse, à Lausanne. Nous sommes tout excités lorsqu’elle demande à un ami géologue présent de nous faire visiter l’intérieur de l’immeuble. Je suis surprise par le contraste qu’il y a entre la façade et l’intérieur. Je découvre un décor ancien et plein de vie, des anciennes cartes, des fossiles et des pierres semi-précieuses. Je pense que, tout comme moi, mes coéquipiers sont émerveillés par la richesse historique et géologique des lieux. J’ai l’impression de remonter dans le temps, à des millions d’années de l’instant présent. Notre guide improvise pour nous une visite guidée des lieux et nous enseigne l’histoire géologique de Svalbard. Au second étage, il y a un petit jardin empli de plantes, ainsi que les peintures de Lilia. Bref, un vrai petit musée d’artistes et chercheurs locaux dans ce lieu atypique qui semblait pourtant être abandonné ! L’hospitalité de nos hôtes atteint son apogée lorsqu’ils nous offrent un fossile et du Quartz. Cette pierre symbolisera cette rencontre inattendue. Je pense que je commence à comprendre la “душа” (l’âme) de Barentsburg.

 

 

Lorsqu’on est en Arctique, il faut s’attendre à des anecdotes. Et effectivement, il fallait bien que ça tombe sur Amélie et moi. Nous tombons en panne sur le bateau à moteur en route vers le Molchanov ! Quelques coups de rame plus tard et avec l’aide des pilotes, notre mésaventure se dénoue rapidement et dans la bonne humeur !
Ainsi, nous rentrons de Barentsburg l’esprit rempli de légèreté et de rencontres qui immortalisent les moments forts de notre expédition. Je me réjouis de retrouver le Molchanov et de partager ces beaux moments autour d’un apéro sur le pont, au soleil et sous le regard moqueur de nos oiseaux.

 

 

This morning we land back in Barentsburg, some to get their visas, others their samples. I was intrigued by the idea of ​​going back to Barentsburg, a place with a Soviet style is still present and whose tourism seems to be blooming faster than renovations. Personally, I like these “ruin-cities” because I think that they have a high potential for all that is unexpected.

I leave with Anton, Shy, Amelie, Adrien and Igor to go collect some samples in the south of Barentsburg. We are lucky today, the sky is sunny. The sign indicating Barentsburg is knocked down at the base of the tundra and overhung by debris and reindeer. It lets the peculiar atmosphere of Barentsburg transpire. On our way, our ranger Igor shows us skeletons of animals and curious plants. While we see the Molchanov in the distance, he points out what reindeer bones devoured by polar bears look like.

From this day, there is truly a special moment that I hold dear with my teammates Adrien and Amélie. On the way back, we see a woman with a colorful Tibetan bonnet painting the mountains opposite to her. She is standing in front of an old building that seems almost abandoned. We are taken by surprise when she greets us in French and so we begin to converse with her. Her name is Lilia and she explains that she paints the changing environments of the Arctic and Antarctic and has already exhibited her work in Switzerland, in Lausanne. We get excited when she asks a friend of hers, a geologist who is also here, to show us around the building. I am surprised by the contrast between the devanture and the interior. I discover an old decor that is full of life, filled with old maps, fossils and semi-precious stones. I think that, just like me, my teammates are amazed by the historical and geological richness of this place. I feel like I am going back in time, to a millions years ago. For us, our guide improvises a tour of the place and teaches us the geological history of Svalbard. On the second floor there is a small garden full of plants, as well as Lilia‘s paintings. In short, a genuine small museum of local artists and researchers in this unusual place that yet seemed to be abandoned ! The hospitality of our guests reaches its peak as they offer us a fossil and some Quartz. Fromnow on, this stone will symbolize this unexpected encounter. I think I’m starting to understand Barentsburg‘s “душа” (soul).

When in the Arctic, expect anecdotes. And indeed, it had to happen to Amelie and me. We crash on the motorboat returning to the Molchanov ! A few oar strokes later and with the help of the pilots, our misadventure quickly comes to an end and all this in a good mood !
Thus, we return from Barentsburg, light-hearted and our minds filled with the memories of meetings that will immortalize the highlights of our expedition. I look forward to joigning back the Molchanov and sharing these beautiful moments with a drink on the deck, in the sun and under the mocking gaze of our dear birds.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.