Jour 3 : Premières mesures

Par Lucie.

Comme chaque jour, le petit-déjeuner est servi entre 7h30 et 8h30. Ensuite, les présentations débutent à 9h. Elles commencent avec un cours de météorologie, donné par une chercheuse russe, puis un cours de droit polaire, suivi d’un cours de droit des peuples indigènes. La matinée passe vite, et il est déjà 11h30, soit l’heure se mettre à table pour le repas de midi. À 13h, une réunion est organisée, pour planifier la prise des premières mesures, et donner les consignes relatives.

Ensuite, Eric Hoesli donne une présentation sur la route du Nord, et les récits des premiers Européens qui ont tenté de passer par le Nord de la Russie, pour commercer avec l’Asie. Parmi ceux-ci, Wilhelm Barents, un explorateur néerlandais qui a donné son nom à la mer sur laquelle nous allons bientôt naviguer.

Après cela, les prises des premières mesures commencent. Marco, Gauvain et Nicolas utilisent un outil appelé CTD. Il sert à mesurer la conductivité, la température de l’eau, sa densité ainsi que la pression. La conductivité permet aussi de connaître la salinité de l’eau. Ils travaillent avec des chercheurs et chercheuses russes, et font ensemble les analyses.

De leur côté, Marc et Tara laissent traîner dans l’eau leur filet manta afin de collecter des micro-plastiques. Le premier essai ne donne rien, puisque le filet est lancé derrière le ballaste du bateau (l’eau qui rentre et sort du bateau afin de l’équilibrer). Ils récoltent donc beaucoup de déchets rejetés par le bateau – dont une guêpe morte ! – mais pas de micro-plastiques. Le deuxième essai, de l’autre côté du navire, est plus concluant. Un peu plus tard, ils ont la (mauvaise) surprise de retrouver leur valise pleine d’instruments fermée, sans connaître le code. Finalement, Marc le retrouve, après avoir tâtonné un moment.

Loïc et Yann, qui mesurent les flux de CO2 entre l’air et l’océan, mettent leurs bassines à l’eau. Le premier essai est décevant, puisque les cordes s’emmêlent, et le pH-mètre (pour mesurer l’acidité de l’eau) ne fonctionne pas. Après quelques ajustements, ils parviennent finalement à prendre leurs premières mesures.

De notre côté, Anouk et moi-même avons la joie de pouvoir enfin accéder aux e-mails, afin d’envoyer les premières pages de ce carnet de bord pour publication sur le site. Nous passons le reste de l’après-midi à courir partout sur le bateau, afin de filmer les prises de mesures.

Le soir, certaines mesures continuent. Marco, Gauvain et Nicolas font des quarts toute la nuit. Pendant ce temps, certaines étudiantes entament une partie de jass avec Eric Hoesli. D’autres observent afin de s’initier à ce jeu typiquement suisse.
La soirée continue, certains travaillent, d’autres contemplent le coucher de soleil, avant de se coucher.

2 commentaires pour “Jour 3 : Premières mesures

  1. Ahaha Marc t’es le plus fort!👍👏👏 retrouver un code 👍👍…. tout à l air de bien se dérouler. Vos journées sont super chargées ! Bravo à tous

    1. Monique c est bien un truc qui peut arriver que a lui 😉 on le connais tellement bien que on arriverait même a l imaginer sans ça panique ! Mis à pars ça ! Ce journal est top ! Bon courage pour la suite est grande pensée !

Les commentaires sont fermés.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.