L’équipe du projet Molchanov

 

 

 

 

Étudiantes en Sciences de l’Environnement à l’Université de Genève, Chloé Pang et Morgane Jan souhaitent étudier la distribution des groupes dominants de zooplanctons en Arctique (copépodes). Ces derniers sont des biomarqueurs du changement de température de l’eau, ce qui permettra de tracer les effets du changement climatique selon la latitude et la profondeur. Leur sac lipidique sera mesuré dans le but d’estimer leur niveau de santé.

 

 

 

 

 

Morgane Jan et Chloé Pang

 

 

Sous la supervision de Dan McGinnis, ces étudiants de l’Université de Genève de l’EPFL s’intéresseront au transport des gaz dans la colonne d’eau, en particulier du méthane et du CO2. Ceci dans le but de comprendre le parcours et le destin des ces gaz ; une information clé pour l’étude du réchauffement climatique. Adrien Simon et Anja Hajdukovic utiliseront pour ce faire une sonde CTD en plus de faire des prélèvements d’eau pour une analyse des gaz ultérieure.

 

 

 

 

 

Adrien Simon et Anja Hajdukovic

 

 

L’océan arctique est un puit de carbone mais constitue une source pour le méthane atmosphérique. Alexandrine Massot et Amélie Gelbmann vont à quantifier les flux de CO2 et de CH4 sur un transect en effectuant des profils verticaux de concentrations pour ces deux gaz. Elles chercheront à déterminer les zones les plus importantes d’échange de gaz , à comprendre les interrelations entre eux ainsi que les facteurs accentuant ces échanges.

 

 

 

 

 

Alexandrine Massot et Amélie Gelbmann

 

 

 

Fanny Racine et Noémie Planat vont travailler sur les microplastiques présents en mer Blanche et en mer de Barents. Grâce à l’échantillonnage puis à la quantification de ceux-ci, elles vont pouvoir déterminer la matière principale présente et analyser les polluants organiques persistants (POPs) présents sur les plastiques.

 

 

 

 

 

 

Fanny Racine et Noémie Planat

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.